Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Nos nouveautés

Découvrez ici toutes les nouveautés Terre vivante des 12 derniers mois
Editions Terre Vivante – Auteur – Antoine Bosse-Platière

Antoine Bosse-Platière

Antoine Bosse-Platière est responsable de la rubrique habitat-société aux 4 Saisons du jardin bio, il est également rédacteur jardin et responsable des expérimentations. C'est un jardinier bio passionné et un écrivain à ses heures !

 


Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Comment s'articule votre vie de journaliste avec votre vie tout court ? Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à l'écologie en général et aux thématiques que vous traitez en particulier ?
La bio et l'écologie pratique, je suis tombé dedans très tôt, à la fin de l'adolescence. Je tenais la rubrique écolo du journal du lycée pendant que mon père, viticulteur en Beaujolais, abandonnait les produits chimiques pour passer en bio. Après une licence de lettres et quelques années d'enseignement, j'ai été pendant onze ans rédacteur en chef de la revue Nature et Progrès, avant de rejoindre Terre vivante en 1994 pour partager la responsabilité des 4 Saisons du jardin bio avec Rémy Bacher.

Pour chacun des livres écrits à Terre vivante, quelle a été votre motivation pour le sujet ?
Les livres auxquels j'ai participé comme co-auteur (Jardiner bio, c'est facile, Maisons écologiques d'aujourd'hui, L'Agenda du jardinier bio 2011, ainsi que L'Agenda du jardinier bio 2012) sont le prolongement de mon travail de journaliste pour la revue Les 4 Saisons du jardin bio. Un passionnant travail collectif sur des thèmes qui me tiennent à coeur, pour tenter de sensibiliser le plus grand nombre et faciliter le passage à l'acte.

Que ce soit dans les gestes quotidiens de votre vie professionnelle ou de votre vie personnelle, pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce que vous faites en matière d'écologie?

Je jardine bio depuis presque 35 ans (potager et petit verger) et je rénove progressivement ma maison, avec ma femme (finitions, aménagement) ou avec l'aide de professionnels de l'écoconstruction (toit, isolation, fenêtres).
J'ai créé un groupement d'achat de produits bio dans les années 80, je participe à un SEL (système d'échange local) et à la vie de ma commune, après avoir été longtemps membre d'un jardin collectif.

 

Liste des archives

Epuration individuelle par les plantes

Fosses septiques, tranchées d'épandage, filtre à sable, etc. Que valent les solutions classiques en matière d'épuration individuelle ? De la théorie à la réalité, le décalage est énorme et justifie amplement la recherche d'alternatives.